Dosage de l'ACTH à CBM 25

Dosage de l\'ACTH à CBM 25


L'ACTH, aussi appelée corticotropine ou corticotrophine, est une hormone de structure polypeptidique synthétisée par l’antéhypophyse. L’ACTH stimule notamment la production des hormones glucocorticoïdes (en particulier le cortisol) par la glande corticosurrénale.

La sécrétion hypophysaire d’ACTH est sous le contrôle de l’hypothalamus par l’intermédiaire du CRH.

Le cortisol exerce en retour un effet de rétrocontrôle négatif sur la production d’ACTH et de CRH.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D’après Fulla et al. Exploration biologique de la fonction corticotrope.
RFL 2009, n°416, pp 35-48.

La sécrétion d’ACTH suit un cycle nycthéméral. Les prélèvements doivent donc, sauf cas particulier, être effectués le matin entre 7h00 et 9h00.

Il s’agit d’une molécule fragile, qui nécessite par conséquent un prélèvement au laboratoire, afin de permettre une centrifugation et une congélation immédiates.

Son dosage est indiqué dans l'exploration biologique des hypercorticismes (appelés syndromes de Cushing) et des insuffisances corticosurrénaliennes.

Dans les syndromes de Cushing, un taux d’ACTH très bas à 2 reprises permet d’affirmer le caractère ACTH-indépendant du syndrome de Cushing. Si au moins l’une des 2 valeurs est supérieure à 15-20 ng/l en phase d’hypercortisolisme, la nature ACTH-dépendante du syndrome de Cushing est très vraisemblable.

Dans l’insuffisance surrénale, une augmentation de l’ACTH plasmatique oriente vers une origine périphérique (ou basse), alors que des valeurs d’ACTH normales ou basses sont en faveur d’une origine corticotrope (ou haute).
Le dosage de l’ACTH est désormais réalisé à CBM25. Vous pouvez consulter notre référentiel des analyses en ligne pour plus d’informations sur cette analyse.

Biologiste responsable : Dr Arnaud Rousset, arnaud.rousset@cbm25.fr
 

Retour